#Anniversaire : organiser sa première fête

Mon bébé a grandi trop vite, je crois que c’est ce que disent toutes les mères. On ne voit pas les mois passer, on ne compte plus les progrès tant il y en a de jours en jours, on se dit qu’on profitera toujours assez mais ce n’est jamais trop, car bébé devient vite un petit garçon ou une petite fille sans qu’on s’en aperçoive.

Et moi, depuis le début, je me dis qu’il faut que je lui organise une jolie fête d’anniversaire, digne de ce que je regarde régulièrement sur Pinterest ou les réseaux sociaux. Oui mais, il faut s’y prendre un petit peu à l’avance. Devine quoi ? Cette fois, j’ai réussi et j’étais même plutôt contente. Allez, je te montre.

Illustration_unanLa première chose à faire, déjà, c’est de déterminer une ou des couleurs dominantes ou carrément un thème. Ici, ça n’a pas été très compliqué : j’aime les couleurs pastel et tout ce qui est bohème. J’ai donc opté pour du rose pâle et du vert menthe, avec des touches bohèmes en guise de décoration. Puisque je suis du genre à tout aimer quand j’ai une passion (genre le vert menthe, c’est ma passion, tu peux demander à maman hippie, elle en peut plus), il a fallu vite me limiter. J’ai alors fait des recherches sur internet et Pinterest, enregistrant une petite dizaine d’idées pouvant m’inspirer puis j’ai fait le tri ensuite.

Comme je savais où mettre la déco, j’ai mesuré la surface à décorer. Puis, grâce à mon tableau d’inspiration, je me suis amusée (ou emmerdée, on peut le dire hein) à faire moi-même les guirlandes à l’aide de papier Canson. Fan de l’univers de mon amie Alice, des Mes Petits Packagings, j’ai commandé des pailles, du baker twine et des rosaces en papier. Quelques petites décorations oubliées chez Fêter et Recevoir et le tour était joué. L’important étant de savoir ce que l’on veut.

Après plusieurs jours à réaliser mes guirlandes, je me suis enfin penchée sur le gâteau. A la base, je ne voulais pas m’embêter et souhaitais le faire faire. Mais les prix m’ont fait réfléchir. Alors petit conseil : pour de jolis gâteaux, compte au moins 7€ la part. Nous étions 16, je te laisse faire le calcul. Si tu te sens, lance toi dans un chantier pire que celui d’une maison : LE BEAU GÂTEAU QUI FAIT RÊVER. Je voulais un rainbow cake dans les dégradés de rose ou vert et c’est maman hippie qui m’a proposé de m’aider. Elle a tout déchiré. Et d’ailleurs, rien que pour toi, voici la recette de la mort qui tue.

Pour faire un rainbow cake, il te faut :

• 6 œufs entiers
• 200g de sucre en poudre
• 300g de farine
• 200g de beurre mou
• 1 sachet et demi de sucre vanillé
• 1 sachet et demi de levure chimique
• 1 pincée de sel

• 300g de Philadelphia
• 150g de sucre glace
• Extrait de vanille liquide

• Confiture au choix 
• Colorants alimentaires
• Moules de la forme au choix

ChoixpeauETAPE 1
• Dans un saladier, mélanger le beurre mou et le sucre
jusqu’à une consistance bien lisse. Ajouter les oeufs.
Petit à petit, incorporer la farine, la levure et le 
sucre vanillé. Prendre autant de petits récipients 
qu’il faut de couleurs au rainbow cake et partager 
la pâte en parts égales. Colorer chaque pâte avec 
une couleur.
• Dans notre cas, nous avons créé notre dégradé en 
dosant au goutte à goutte : plus de gouttes plus 
une couleur plus profonde, moins de gouttes pour 
une couleur pâle.
ETAPE 2 
• Verser les pâtes une à une, dans un moule de la 
forme choisie : rond, carré, rectangulaire … Il est
plus facile, pour gérer la cuisson, de faire cuire 
les pâtes une à une. C’est plus long mais le résultat
est meilleur. Compter 10min de cuisson environ.
• Il est important que les « galettes » soient lisses,
ne pas hésiter à percer les bulles qui se forment
au cours de la cuisson.
• Une fois cuits, démouler les gâteaux et laisser
refroidir un petit moment. 
ETAPE 3
Monter le gâteau. Mettre un premier gâteau 
dans le plat voulu, recouvrir de confiture ou 
marmelade par exemple, ajouter un gâteau
par dessus et ainsi de suite.
ETAPE 4
• Pour faire le glaçage, mélanger le Philadelphia,
le sucre glace et un peu d’extrait de vanille.
• Le mélange doit être homogène mais surtout,
ressembler à une chantilly plus consistante.
ETAPE 5
• L’étape la plus délicate, recouvrir le gâteau
monté. Un petit conseil, mettre une couche
un peu partout à l’aide d’une spatule ou
même d’un couteau et remettre au frais un
bon moment.
• Quand le glaçage durcit, il devient plus facile
à travailler. 
ETAPE 6
Remettre au frais jusqu’à dégustation.

Nous en avons fait deux (les deux teintes obligent, ou pas, ahah) et la veille, pour ne pas se stresser au dernier moment. Ca leur a permis de reposer un peu et de durcir, ce qui a permis à mes décorations de tenir à la perfection.

Mon cher et tendre m’a aidé le matin de l’anniversaire à ranger notre salon pour accueillir nos invités et nous avons tout décoré ensemble. Pour le buffet, j’avais mis deux draps blancs en guise de nappes, sur mon meuble TV suspendu, pris des objets dans la chambre de ma poupée pour les disposer joliment sur la table et proposé :

• Un candy bar
• Du popcorn salé et sucré
• Des boissons
• Une bonbonne de thé
• Une bonbonne de chocolat chaud

Les boissons fraîches ont été servies dans des petits pots bébé en verre que j’ai collectionné pendant des semaines (allez ma fille, MANGE, c’est pour la bonne cause), et décoré aux couleurs / au thème de l’anniversaire.

La petite idée : faire une création à afficher à la TV, qui se fond dans le décor. Oui, ma TV est en plein milieu de la pièce, suspendue elle aussi (on a galéré oui, mais ceci est une autre histoire) et il me fallait une solution pour l’intégrer. Avec la création, elle n’a pas gâchée la décoration, au contraire.

Voilà 🙂 Je remercie encore toutes les personnes présentes, qui sont venues fêter le premier anniversaire de bébé, nous avons passé une superbe journée !

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares
Magalie & Chloé, varoises

Magalie & Chloé, varoises

Bienvenue sur Au Jardin des Cigognes, un blog de mamans, pour toutes les nanas qui déchirent !