#Pharmacycles : l’amour du vélo

Tu commences à nous connaître, nous sommes aussi une association (si tu ne le savais pas, regarde donc ici et viens viiite) et nous essayons d’être attentives à la vie associative qui nous entoure. Et grâce à l’une de nos amies bénévole au sein de l’une d’elles, nous en avons découvert une extra, celle dont nous avions hâte de te parler.

Tu as hâte de savoir de quoi il s’agit, le titre t’intrigue, car tu sais à quel point nous sommes sportives (ahahah, vas-y, tu peux rire) … La fin du suspens juste en dessous.

Illustration_pharmacyclesC’est à Toulon que se trouve cette jolie association qui va vous faire aimer le vélo. Pourquoi ? Parcequ’elle récupère les vélos jetés, inutilisés, qu’elle leur refait une santé et les vend pour faire vivre l’association. Mais aussi et surtout parce que une fois que tu as adhéré à l’association (10€ par an), tu peux entretenir et réparer ton vélo dans l’atelier Pharmacycles en profitant des conseils de vrais amoureux du vélo (dont la copine bénévole) et même utiliser des pièces recyclées disponibles à l’atelier. Il s’agit bien d’auto-réparation, donc tu restes seule responsable du résultat évidemment, mais toujours encadrée par des passionnés du vélo.

Nous on adore le principe participatif, pédagogique et anti-consumériste, pour une démocratisation de la petite reine.

Maman hippie (oui, elle n’a pas pu s’empêcher hein) te raconte son expérience :
“Maxime voulait un nouveau vélo, mais il est entre deux tailles le 20 et le 24 pouces, car il n’a pas de très longues jambes … Etant en pleine croissance, je cherchais le moyen de lui trouver un vélo qu’il garderait peu de temps mais en bon état, du coup quand Amandine m’a parlé de l’association, j’ai trouvé le principe juste génial. C’est vrai que les vélos enfants ne sont pas ce qu’ils ont le plus dans leur stock mais j’ai eu de la chance, un petit vélo jaune, n’attendait que lui.

En plus, on m’a servi un café (oui je suis facile à acheter), on m’a fait bien rigoler, j’ai adhéré à une association qui m’a convaincue tant dans son fonctionnement que dans mon envie de finir par m’acheter moi aussi un VTC (et pourtant c ‘était pas gagné). Je suis repartie avec un petit garçon ravi d’avoir son vélo adapté, réglé avec l’aide d’Amandine, et impatient d’aller l’essayer (je t’avoue que dans Toulon avec une mère poule il a souffert pour retourner à la voiture).

J’attends maintenant que le VTC dont je rêve rentre en magasin ;)”

Maman geek a visité l’association aussi :
” J’y suis allée, car maman hippie devait récupérer des leviers de freins pour le vélo jaune. Et puis, j’ai discuté un peu avec l’un des membres de l’association, car j’ai une demande très très très particulière (oui, j’assume mon côté méga relou). Je cherche un triporteur. Non, parce que neuf, ça coûte un rein et quelques côtes, alors j’ai laissé tombé. Au début, on m’a rit au nez, me demandant de quitter le magasin. SHAAME. Et puis, on a pris le temps de me trouver des petites annonces, de me donner quelques conseils et bonnes adresses pour trouver le triporteur de mes rêves et on m’a dit de revenir le monter ici, si je le trouve. J’ai trouvé ça adorable.

Je possède aussi un vieux vélo, ayant appartenu à mon arrière grand-père (que je regarde avec amour depuis un an, mais qui commence à pourrir, à force, chut) mais Amandine m’a proposé de l’amener pour voir ce que nous pouvons faire, quelques modifications étant à envisager. Je vais donc adhérer à l’association rapidement.

Ils sont super top, chez Pharmacycles :D”

Le local est actuellement en cours de déménagement, mais en suivant l’actualité de l’association depuis le site ou la page Facebook, tu n’auras aucun mal à trouver le chemin vers ta petite reine à toi !

Étiquettes : , , , , , , , ,
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares
Magalie & Chloé, varoises

Magalie & Chloé, varoises

Bienvenue sur Au Jardin des Cigognes, un blog de mamans, pour toutes les nanas qui déchirent !