#Train : Comment voyager avec bébé ?

Non, cet article n’est pas une chanson de Grand Corps Malade, mais bien ce que j’ai promis il y a quelques temps déjà, mes astuces et conseils pour voyager avec un bébé dans le train, parce que parfois, on en a bien besoin. HEIN.

Moi, maman geek et train-addict, je te promets que c’est faisable. Viens lire.

Illustration_trainA l’époque où je n’étais qu’une pauvre fille célibataire ou fraîchement en couple, voyager en train quand il y avait des enfants ou bébés dans le même wagon était synonyme d’enfer sur Terre. J’appréhendais énormément. Pourtant je les adore les enfants, mais moins quand ils vocifèrent et te rejouent la scène de l’exorciste.

Et puis je suis devenue maman, j’ai envisagé le voyage en train, j’ai réservé mes billets pour la première fois quand poupette avait 1 mois et demi et puis … L’enfer des autres, c’était soudainement moi. SAUF QUE. Oui, ma fille n’a pratiquement jamais pleuré dans les transports (oui, genre, mon bébé est parfait). Mais comment est-ce donc possible ? Quelle drogue prend-t-elle ?

Les premières fois, elle était trop petite pour se rendre compte du temps que ça prend, c’est à dire beaucoup trop. Elle passait des bras de maman au cosy. Allaitée, elle s’endormait au sein, se réveillait quand il fallait changer de train et se rendormait aussitôt. Alors petit conseils aux mamans qui allaitent aussi, rien de plus pratique pour faire passer le temps à bébé. Pour les mamans qui sont au biberon, il suffit de prévoir un petit peu, de faire chauffer juste avant de partir ou carrément dans les petites nurseries à bord des TGV (oui, dans le TER, c’est plus compliqué) car il y a même un siège à l’intérieur pour se poser tranquille.

Mais malgré moi, mon bébé a grandi. Oui, oui, sans rire. Alors il a fallu trouver quelques occupations supplémentaires. A l’heure actuelle, ma fille de 12 mois est encore allaitée. Du coup, dès que je la sens énervée et au bord de la crise (la vie, la vraie) … Hop ! Un petit coup de tété. Ensuite, elle est de meilleur humeur et prête à regarder par la fenêtre ou discuter avec les autres passagers. Oui, elle adore se tourner vers les autres et faire le coup du sourire ravageur, celui qui vous ferait gagner si concours du meilleur passager il y avait.

La clé, c’est de ne jamais laisser bébé sans rien. Des petits jouets, des livres, des feuilles et un stylo et je l’avoue … OUI C’EST MAL, parfois même la tablette et le programme « Mode Enfant ». Cette application permet aux petits de jouer en toute sécurité (ce qui se traduit par un : pas d’inquiétude, ils ne peuvent pas cliquer n’importe où et acheter sur le store). Des jeux musicaux, du dessin, de la peinture, il y a pas mal d’options et c’est joli comme tout.

Il faut savoir que les voyages à mettre les écouteurs dans les oreilles et profiter de la tranquillité pour dormir ou se laisser bercer, c’est terminé. Ca fait mal, hein ? Je compatis. Avec un enfant, il faut sans cesse trouver de nouvelles combines pour ne pas lui laisser le temps de s’ennuyer.

Mais be brave, ça va aller. Tout va bien se passer, j’en suis sûre.

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares
Magalie & Chloé, varoises

Magalie & Chloé, varoises

Bienvenue sur Au Jardin des Cigognes, un blog de mamans, pour toutes les nanas qui déchirent !