Décoration

Une décoration de jardin très importante : la pelouse

Une belle pelouse, tout le monde en a envie ! Mais avoir une pelouse, c’est n’est pas une mince affaire, d’autant que c’est la première impression que le visiteur a de notre habitat, et souvent, de nous-mêmes. Vous faites certainement partie des amoureux des beaux jardins engazonnés, qui dépensent beaucoup d’énergie, de temps et d’argents (et quelquefois pour un bien piètre résultat, c’est selon). Aujourd’hui, d’autres types de pelouse existent, à savoir les pelouses artificielles (le gazon cultivé et vendu en rouleaux ou dalles, et l’imitation de gazon faite de matière plastique ou synthétique). Aux Etats-Unis, par exemple, elles représentent 90% des surfaces engazonnées.

Si vous êtes un farouche adversaire des nouveautés, et que vous souhaitez rester dans le classique, sachez que semer et entretenir soi-même sa pelouse n’a rien de bien sorcier. Il suffit de faire preuve d’un peu de savoir-faire et d’être régulier dans l’entretien du gazon pour mener à bien ces tâches. Néanmoins, il faut avoir à sa disposition le matériel et l’outillage nécessaire pour de meilleurs résultats. Il faut d’abord préparer le terrain (emplacement, texture du sol, composants additifs), ensuite semer la pelouse, et puis, évidemment, l’entretenir et la désherber, l’arroser, la fertiliser, etc. Une tonte hebdomadaire est conseillée pour maintenir la pelouse en bon état.

Autres idées de sujets :  Une terrasse en bois : pour un charme naturel

Mais si vous en avez assez de voir votre gazon plus souvent dégarni de vert, vous aimeriez avoir une belle pelouse, mais n’avez pas assez de temps pour l’entretenir, les gazons synthétiques sont ceux qui vous conviennent : ils ne demandent quasiment aucun entretien. Ces tapis verdoyants, reproduisant les aspects naturels du gazon, donnent une décoration très tendance à vos jardins. La pelouse synthétique nécessite très peu d’entretien, puisque ne nécessite ni tonte, ni arrosage… juste le redressement annuel des fibres, le retrait des feuilles mortes au souffleur, et c’est tout ! Imaginez l’économie d’argent, de temps et d’effort, si vous avez une telle pelouse.

Investis dans la protection de l’environnement, nous sommes de plus en plus nombreux à opter pour des solutions naturelles et biologiques. Voici un compromis entre le synthétique (pour certains, l’évocation même de ce mot fait peur) et la pelouse à semer : le gazon en rouleau, avec un effet immédiat garanti. Ici, pas besoin de semer, il arrive tout près à être déroulé sur votre terrain. Bien entendu, le sol doit-il être préparé pour accueillir les rouleaux de gazon. L’enracinement prend trois à quatre semaines, et il est important de beaucoup arroser pendant cette période : de deux à trois arrosages par jour, selon la saison et la température. Et l’entretien est le même que pour un gazon classique : on le tond régulièrement, on fait un apport d’engrais en granulés trois à cinq fois par an, etc.

Stéphanie

Bonjour à vous, chers visiteurs. Je suis Stéphanie, une blogueuse encore passionnée en 2022 ! Nous sommes de plus en plus rares à écrire encore sur le web et je vous partage sur mon site WordPress mes expériences de vies, mes amours, mes défis et mes coups de gueules ! vous trouverez de nombreux sujets d'actualité et de société. Si vous ne partagez pas mon avis ou si vous souhaitez me soutenir, je vous remercie de commenter mes articles. Merci,

Vous pourriez aussi aimer...